Une nouvelle modalité de maltraitance infantile

Les dangers des réseaux sociaux  Abonné

Publié le 09/12/2019
Cyberharcèlement et cybersexualité ne sont pas sans conséquences sur les enfants qui en sont victimes. Les adultes, en particulier les parents, doivent être capables d’identifier et prévenir le danger, en appliquant la « vigilance raisonnée ».
La confusion du réel et du virtuel stimule les fantasmes de violence et de domination

La confusion du réel et du virtuel stimule les fantasmes de violence et de domination
Crédit photo : Phanie

L’utilisation des réseaux sociaux par les adolescents (et les enfants) est devenue un véritable phénomène de société, avec une diffusion rapide qui semble incontrôlable et sans règles. Leurs noms sont connus des plus jeunes avec des utilisateurs différents pour chacun : Facebook, Snapchat, Instagram, Twitter, Whisper, Ask, Vine, TikTok, Youtube, Skype, WhatsApp. Les adolescents privilégient Snapchat et Intsagram. Ils communiquent à l’aide des smartphones que 89 % des 12-17 ans possèdent (BVA 2018), et près de 80 % sont connectés à au moins un réseau social.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte