Non l’extension du dépistage de la dépranocyose

Les conditions d’une bonne information aux hétérozygotes ne sont pas réunies  Abonné

Publié le 13/03/2014

Le rapport de la HAS répond à une saisine de la Direction générale de la santé (DGS) qui souhaitait évaluer l’intérêt d’étendre le dépistage de la drépanocytose à tous les nouveau-nés en métropole. La DGS demandait aussi que soient explorés les enjeux éthiques et sociaux liés à la délivrance de l’information sur le portage d’une anomalie de l’hémoglobine aux hétérozygotes découverts à la faveur du dépistage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte