Du lait cuit contre l’allergie infantile aux protéines de lait de vache  Abonné

Publié le 10/06/2014

Chez le nourrisson, l’allergie alimentaire concerne principalement les protéines du lait de vache (APLV). Sa fréquence s’établit entre 5 et 15%, réactions IgE et non IgE confondues. Pour une alimentation adaptée, on utilise chez les tous petits des formules infantiles à base d’hydrolysats où les protéines sont transformées de façon à casser les épitopes. Celles contenant des protéines partiellement hydrolysées peuvent encore provoquer des réactions allergiques en raison de la présence de peptides intacts réactogènes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte