De Courseulles sur Mer à Chambéry

Des poches de nutrition entérale à l’origine de 4 décès de nourrissons  Abonné

Publié le 18/12/2014
1418868979570287_IMG_143244_HR.jpg

1418868979570287_IMG_143244_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Première découverte, le germe isolé était une entérobactérie non référencée. Toutes les poches provenaient d’un même lot du laboratoire Marette, produit le même jour. Elles contenaient le même germe, rarement retrouvé dans les cas d’infections hospitalières. Cette nouvelle espèce d’entérobactérie non encore nommée, d’origine probablement environnementale, était a priori proche d’Ewingella americana et de Rahnella aquatilis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte