Dès les premiers mois de la vie

Appétences alimentaires : tout se joue très tôt, parfois avant la naissance  Abonné

Publié le 11/09/2012
1347325963369391_IMG_88797_HR.jpg

1347325963369391_IMG_88797_HR.jpg

2-6 ans : la mauvais période

On sait que le pourcentage d’enfants « difficiles » augmente à partir de l’âge de la diversification alimentaire, mais surtout autour de 2 ans, et diminue à partir de 6 ans. La période 2-6 ans paraît donc peu favorable à l’introduction de nouveaux aliments. Et mieux vaut tenter une grande diversité d’expériences avant 2 ans. Le répertoire culinaire de l’adolescence, puis de l’âge adulte, en dépend.

Liquide amniotique, lait

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte