Une filière sous pression  Abonné

Publié le 10/06/2013

Les oviculteurs français viennent d’alerter le Ministère de l’Agriculture de leurs difficultés : la mise en conformité avec la réglementation européenne (99/74 CE) a été réalisée par 100 % des élevages français en 2012, nécessitant 1 milliard d’euros d’investissements. Cela n’a pas été le cas d’autres pays comme l’Espagne, l’Italie et la Pologne, qui ont obtenu un délai supplémentaire, créant une situation de distorsion de concurrence au sein de l’Union.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte