Après comparaison des rythmes de perte pondérale au cours des régimes

Une étude australienne réhabilite l’amaigrissement rapide  Abonné

Publié le 20/10/2014

Entre 2 008 et 2011, Katrina Purcell et coll. (Université de Melbourne, Australie) ont conduit un essai d’intervention, randomisé, chez des patients obèses - l’IMC était compris entre 30 et 45 kg/m- en bonne santé c’est-à-dire sans maladies métaboliques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte