Insuffisance rénale chronique

Réduire les protéines animales  Abonné

Par
Publié le 27/11/2017

Une revue de la littérature, parue dans le « New England Journal of Medicine », et à laquelle a participé le Pr Denis Fouque, des Hospices Civils de Lyon, montre qu’en cas d’insuffisance rénale chronique, il faut réduire de plus de 50 % la consommation de protéines animales dans l’alimentation. L’objectif : limiter les apports à 0,6 g/kg de poids corporel/jour (alors que nous consommons en moyenne en Occident 1,35 g/kg/jour). Cette baisse permettrait d’améliorer l’assimilation des glucides, des lipides et l’état osseux des patients, en plus d’épargner les reins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte