L’hydratation devrait passionner plus  Abonné

Publié le 17/03/2014
1395023757503613_IMG_124453_HR.jpg

1395023757503613_IMG_124453_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Le Pr L. Serra-Majem (Las Palmas, Espagne) a bien montré le caractère à la fois embryonnaire et difficile des études sur l’hydratation qui est d’ailleurs rarement prise en compte dans les études nutritionnelles : données déclaratives et variables dans le temps, absence de questionnaires standardisés ou encore de biomarqueurs indiscutables de l’état d’hydratation (osmolalités sanguines ou urinaires, USG…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte