Le vrai du faux

Les acides gras saturés, toujours mauvais ?  Abonné

Par
Publié le 14/03/2016
AGS

AGS
Crédit photo : Patrick Rougereau / CNIEL

Le Pr Philippe Legrand, qui a cosigné les recommandations de l’ANSES (1) concernant les apports nutritionnels d’acides gras (AG), plaide pour reconsidérer la place des AG saturés (AGS) dans l’alimentation. « En termes biochimiques, il n’y a pas de justification à mettre toutes ces molécules sur le même plan, quelle que soit la longueur de leur chaîne carbone, leurs effets physiologiques, les doses auxquelles elles sont consommées », a-t-il déclaré à Berlin lors de la dernière Conférence européenne de nutrition (FENS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte