Pr François Mariotti (AgroTech Paris, INRA)

Le type d'acides aminés consommé influe sur la mortalité cardiaque

Par
Pascale Solere -
Publié le 12/11/2019
Si on savait déjà que les protéines d'origine animale ou végétale affectent différemment la santé cardiovasculaire, un vaste travail (1) vient de montrer aujourd’hui, qu'indépendamment de l’origine végétale ou animale, c'est le type d'acide aminé lui même qui influe sur le risque cardiovasculaire...

Crédit photo : DR

L'étude a été menée dans la cohorte AHS-2 (Adventist Health Study -2) réunissant des adventistes américains et canadiens dont les habitudes alimentaires ont été recueillies annuellement durant 5 ans (2002-2007). Les sujets déclarant un IMC inférieur à 14 kg/m² ou supérieur à 60 kg/m², consommant moins de 500 kcal/j ou plus de 4 500 kcal/j ou ayant des antécédents cardiovasculaires ont été exclus. Au total, l'analyse a porté sur près de 80 000 sujets de plus de 25 ans, âgés de 60 ans en moyenne. Parmi eux, 2 216 sont morts de cause cardiaque avant fin 2013.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?