L'ANSES « demande aux logos nutritionnels ce qu'ils ne sont pas en mesure de fournir », selon le Dr Serge Hercberg  Abonné

Par
Publié le 22/02/2017
logos

logos
Crédit photo : S. TOUBON

À la suite de l'avis rendu la semaine dernière, dans lequel l'Agence nationale sécurité sanitaire alimentaire nationale (ANSES) a sévèrement jugé l'impact de 5 logos nutritionnels (« nutri-repères », « nutri-couleurs », « nutri-score » (5C), « Health Star Rating » (HSR) et « SENS ») sur la santé publique, le Dr Serge Hercberg, spécialiste en nutrition et promoteur du logo 5C réagit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte