Un deuxième cerveau, le microbiote intestinal

La santé mentale est dans l’assiette  Abonné

Publié le 13/12/2018
2 nutripsy GF

2 nutripsy GF
Crédit photo : TIJANA FETERMAN

En pleine expansion depuis dix ans, la nutripsychiatrie est encore peu connue en France. Elle repose sur des observations physiologiques simples : notre alimentation influence notre microbiote intestinal, une population de 1014 bactéries qui recouvre la muqueuse de notre intestin. En deux semaines, le passage d’un régime riche en sucre et en graisses saturées à un régime riche en protéines et en fibres le modifie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte