Thérapies complémentaires

La qualité de vie, en plus du traitement  Abonné

Par
Publié le 15/10/2018
yoga MICI

yoga MICI
Crédit photo : PHANIE

« De plus en plus de médecins et de chercheurs s’intéressent aux thérapies complémentaires dans les MICI, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin », affirme Anne Buisson, directrice adjointe de l’association AFA Crohn RCH France. Ces thérapies, acupuncture, hypnose, ostéopathie, yoga, sophrologie, homéopathie…, ne remettent pas en cause le bien-fondé des médicaments, mais contribuent à soulager leur impact et améliorer la qualité de vie des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte