Même en cas de déficit cognitif léger

La caféine à haute dose protégerait de l’Alzheimer  Abonné

Publié le 07/06/2012
1339031534355318_IMG_85420_HR.jpg

1339031534355318_IMG_85420_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

On ne saurait trop recommander la consommation de café. Après une récente étude sur la mortalité publiée dans le « New England Journal of Medicine » (voir « le Quotidien » daté du 21 mai), des chercheurs de Floride montrent aujourd’hui que la caféine à haute dose empêche la survenue de maladie d’Alzheimer chez les sujets de plus de 65 ans, y compris prédisposés par un déficit cognitif léger (MCI en anglais pour Mild Cognitive Impairment).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte