La bonne expérience cht’i  Abonné

Publié le 25/10/2012

En 1992 débutait dans deux petites villes du Nord de la France, Fleurbaix et Lavantie, une expérience originale de prévention de l’obésité infantile mobilisant tous les acteurs, des collectivités locales aux professionnels de santé, en passant par les enseignants et les médias. Le bilan à 12 ans parle de lui-même : dans les populations cibles, le pourcentage de surcharge pondérale est passé de 11,4 à 8,8 % alors que dans la population témoin il grimpait de 12,6 à 17,8 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte