La bombe verte de l’innovation  Abonné

Publié le 09/10/2014
1412818650549804_IMG_137402_HR.jpg

1412818650549804_IMG_137402_HR.jpg

1412818648549801_IMG_137400_HR.jpg

1412818648549801_IMG_137400_HR.jpg

1412818643549792_IMG_137395_HR.JPG

1412818643549792_IMG_137395_HR.JPG

1412818641549821_IMG_137405_HR.jpg

1412818641549821_IMG_137405_HR.jpg

1412818645549793_IMG_137396_HR.jpg

1412818645549793_IMG_137396_HR.jpg

1412818647549798_IMG_137399_HR.jpg

1412818647549798_IMG_137399_HR.jpg

Cultivé autrefois partout en France, le chanvre a connu son apogée aux XVIIe et XVIIIe siècles, grâce à la fabrication des cordages, toiles et voiles de bateau dites « Noyales ». Délaissé au profit des fibres synthétiques, sa culture a été progressivement abandonnée en Europe et ne représentait plus que 700 ha en France en 1960.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte