J’ai faim, oui, mais pourquoi ?  Abonné

Publié le 20/06/2012
1340871942354895_IMG_85315_HR.jpg

1340871942354895_IMG_85315_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

« On parle depuis longtemps d’éducation nutritionnelle, plutôt que d’éducation alimentaire. Mais alors on oublie le principal ! Pourquoi mange-t-on ? Est-ce utile ? Cela peut-il faire plaisir ? » C’est en ces termes que Catherine Dijuste, nutritionniste, introduit le débat sur la fonction de la faim. « Aujourd’hui, tous les journaux nous invitent à ne pas avoir faim, à manger avant de la ressentir, mais se battre contre la faim est une hérésie : la faim est utile, elle nous indique que le corps a besoin d’énergie », ajoute-t-elle. Oui, mais. Il y a faim et faim.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte