Une réduction de la sensation de soif

Grosses chaleurs : protéger les personnes âgées  Abonné

Publié le 30/05/2012

LA PERSONNE ÂGÉE présente une capacité réduite d’adaptation à la chaleur, caractérisée notamment par une réduction de la perception de chaleur et une réduction de la sensation de soif. De plus, les capacités de thermolyse sont réduites car le nombre de glandes sudoripares est plus faible et les capacités de vasodilatation du réseau capillaire sous-cutané, indispensable pour augmenter le débit sudoral sont également diminuées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte