En quête de repères  Abonné

Publié le 25/10/2012

D’après une enquête conjointe de l’Inserm et du CNRS*, 8 Français sur 10 pensent que « de nos jours, on ne sait plus ce que l’on mange » ; 7 Français sur 10 considèrent que « on ne sait plus quoi acheter pour ne pas s’empoisonner ». Et 7 femmes sur 10 estiment que grossir « c’est se négliger, se laisser aller ». Ces réponses illustrent le malaise, le mal-être, et la perte de repères alimentaires qui mènent une part croissante de la population à contrôler leurs apports nutritionnels par le biais des régimes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte