Maladies digestives rares chez l'enfant

Aucun régime systématique n'est nécessaire en cas de corticothérapie  Abonné

Par
Publié le 13/03/2017
aucun regime

aucun regime
Crédit photo : PHANIE

sel 3

sel 3
Crédit photo : Phanie

aucun regime

aucun regime
Crédit photo : PHANIE

De multiples maladies rares digestives sont traitées par corticothérapie. C'est le cas, notamment des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) : maladie de Crohn et rectocolite hémorragique ; des colites indéterminées (colites dont le phénotype est proche des MICI et pour lesquelles il existe des gènes de prédisposition) et des entéropathies auto-immunes. En pédiatrie, les patients traités par corticoïdes suivent, parfois, un régime pauvre en glucide et en sodium et riche en potassium.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte