Anesthésie chez le jeune enfant

Quels effets sur le cerveau en développement  Abonné

Publié le 30/11/2015
Les conditions d'hospitalisation pourraient  être impliquées dans certains troubles

Les conditions d'hospitalisation pourraient être impliquées dans certains troubles
Crédit photo : PHANIE

On a longtemps pensé que l’effet des agents anesthésiques au niveau central était complètement réversible après leur arrêt. En fait, depuis une vingtaine d’années, de nombreuses observations ont montré une majoration de la neuro-apoptose qui accompagne physiologiquement le développement cérébral après administration d’anesthésiques à des animaux nouveau-nés (rongeurs, primates). Une diminution de la neurogénèse est également observée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte