Tremblements essentiels

La stimulation cérébrale profonde dans les formes sévères  Abonné

Publié le 06/06/2013

Même si les tremblements essentiels sont considérés comme une maladie neurologique bénigne - notamment parce que le symptôme majeur de cette affection est un tremblement et non des troubles de la marche ou de l’équilibre – le retentissement fonctionnel peut être très important dans les formes sévères, soit 15 à 20 % des tremblements essentiels. « Ce type de tremblement survient pendant l’action et dans le maintien postural. Il concerne l’ensemble des gestes volontaires et ce d’autant plus que ces gestes sont dirigés vers un but précis », remarque le Dr Grabli.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte