Troubles du sommeil du patient âgé

Avance de phase ou anomalie liée à une pathologie débutante

Publié le 01/12/2014
1417400169567485_IMG_142442_HR.jpg

1417400169567485_IMG_142442_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Face à un patient âgé se plaignant de troubles du sommeil, le praticien doit procéder à un interrogatoire minutieux, à la recherche d’éventuelles causes organiques ou psychiques. Les problèmes liés au sommeil peuvent, en effet, être le signe d’une maladie organique débutante (bronchite chronique, pneumopathie, pathologies cardiovasculaires, RGO...).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?