VIH : la rémission prolongée du « patient de Londres » semble se confirmer

Par
Damien Coulomb -
Publié le 10/03/2020

Crédit photo : PHANIE

Un an après l'annonce d'un possible second cas de rémission prolongée d'un patient infecté par le VIH, le désormais célèbre « patient de Londres », les données de suivi à long terme communiquées ce mardi 10 mars à la conférence sur les rétrovirus et les maladies opportunistes (CROI) confirme l'absence de virus chez ce patient.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)