Měnglà, un nouveau virus proche d'Ebola identifié en Chine

Par
Damien Coulomb -
Publié le 16/01/2019

Selon un article paru dans « Nature Microbiology », les équipes de l'école médicale Duke-NUS de Singapour et du « laboratoire des pathogènes spéciaux » de l'institut de virologie du Wuhan ont identifié, chez des roussettes, un nouveau filovirus proche des virus Ebola et Marburg.

Baptisé Měnglà, du nom du district de la province chinoise du Yunnan où il a été découvert, ce virus partage 32 à 54 % du génome des autres filovirus. Il se situe entre Ebola et Marburg dans l'arbre phylogénétique de cette famille virale, ce qui pousse les infectiologues chinois à suggérer la création d'un nouveau taxon.

Des tests menés in vitro indiquent que ce virus est capable de se fixer sur la protéine membranaire NPC1, comme Ebola et Marburg qui l'utilisent pour pénétrer dans les cellules-hôtes. Měnglà peut en outre infecter des lignées de cellules provenant de singes, d'humains, de chiens, de hamsters et de chauve-souris, suggérant un potentiel risque de transmission interespèce.


Source : lequotidiendumedecin.fr