L’ethnie conditionne l’immunité contre la tuberculose  Abonné

Publié le 05/07/2013
1372961051446110_IMG_108521_HR.jpg

1372961051446110_IMG_108521_HR.jpg
Crédit photo : Phanie

La réponse immunitaire à Mycobacterium tuberculosis varie selon l’origine ethnique, ce qui pourrait ne pas être sans conséquences pour le diagnostic et le traitement. Telles sont les conclusions d’une équipe du Queen Mary à Londres, qui a analysé la réponse immunitaire à la tuberculose de 128 patients récemment dépistés et d’appartenance ethnique diverse, à savoir 45 Africains, 27 Européens, 55 Asiatiques, et 1 eurasien. La réponse inflammatoire prétraitement des Asiatiques et des Européens s’est avérée identique, mais différente de celle des Africains.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte