Une grande première

Les transferts en TGV ont fait leurs preuves  Abonné

Par
Pascale Solere -
Publié le 09/06/2020
Expérimentés l’année dernière, les transferts de patients en TGV ont fait un grand saut dans le réel à l’occasion du Covid-19. Avec succès.
L’équivalent réanimatoire de 100 000 habitants

L’équivalent réanimatoire de 100 000 habitants
Crédit photo : AFP

« Le transfert par train à grande vitesse (TGV) avait été testé il y a un an dans un exercice de médecine de catastrophe (exercice Chardon). Une collaboration entre la SNCF et les Samu de Paris et de la région Est. Cet exercice, mené entre Metz et Paris, avait permis d’évaluer sa faisabilité. On était plus dans une optique de transfert de patients de traumatologie. Un bloc opératoire était prévu. Mis en pratique cette année pour la première fois pour le Covid-19, il a fait ses preuves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte