Maladies à filovirus

IgG polyclonales contre Marburg et Ebola  Abonné

Publié le 13/12/2012

LES FIÈVRES hémorragiques à virus Ebola (EBOV) et Marburg (MARV) ont un sinistre palmarès, celui d’une mortalité atteignant 80 %. Or aucune immunothérapie n’a jamais réussi à faire ses preuves dans la prévention de ces maladies, qu’il s’agisse des immunoglobulines de cheval (essai OMS*, 1996) ou des anticorps monoclonaux humains comme le KZ52 (Oswald et coll., 2007).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte