Appliquer les recommandations pour éviter la transmission sexuelle d'Ebola, une tâche difficile  Abonné

Par
Publié le 23/09/2020

Crédit photo : AFP

Un des enseignements importants de l'épidémie d'infection par le virus Ebola qui a endeuillé l'Afrique de l'Ouest entre 2013 et 2016 a été la persistance du virus dans un certain nombre de réservoirs viraux plusieurs mois après la guérison, en particulier dans les larmes, le lait maternel et le sperme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte