Ebola

Du virus dans les larmes  Abonné

Publié le 11/05/2015

Infecté par le virus Ebola en septembre 2014, un homme de 43 ans, qui s’était remis de sa maladie, a présenté des complications au niveau oculaire, 14 semaines après son diagnostic, selon une étude publiée dans le « New England Journal of Medicine ». L’examen a révélé des cicatrices choriorétiniennes périphériques avec des halos hypopigmentés, ainsi qu’une petite hémorragie intrarétinienne adjacente à une cicatrice choriorétinienne de l’œil gauche. Quelques semaines plus tard, une rougeur apparaît brutalement, avec une vision floue, des halos et une vive douleur à l’œil gauche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte