Dissection spontanée de l'artère coronaire

Un facteur génétique augmente le risque d'une forme atypique d'infarctus de 67 %

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 14/01/2019
infarctus

infarctus
Crédit photo : PHANIE

La dissection spontanée de l'artère coronaire (SCAD) est une forme particulière d'infarctus du myocarde qui concerne majoritairement des femmes jeunes ne présentant pas les facteurs de risque cardiovasculaire classiques. Un premier facteur de risque génétique vient d'être identifié dans cette pathologie. Cette découverte a été publiée dans le « Journal of the American College of Cardiology » (1).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?