Mon royaume pour mon génome  Abonné

Publié le 17/02/2014

Nous ne saurons jamais si Richard III offrit d’échanger son royaume pour un cheval, comme dans la tragédie éponyme de Shakespeare. Mais le projet de séquencer son génome, annoncé par le Wellcome Trust, pourrait nous renseigner sur la couleur des yeux et des cheveux, voire sur le tempérament du monarque, mort au combat à 32 ans après un bref règne tumultueux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte