Le génotypage a transformé la cancérologie  Abonné

Publié le 28/01/2016

Crédit photo : PHANIE

Le génotypage a transformé en profondeur la prise en charge de plusieurs cancers. Et ce n’est pas fini. « Le génotypage tumoral est associé à une meilleure survie, explique le Pr Fabrice Barlesi, oncologue à Marseille (AP-HM) et premier auteur de l’étude récente Biomarqueurs soutenue par l’Institut National du Cancer (INCa) publiée dans le « Lancet ». Les résultats obtenus dans les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC), les cancers du poumon les plus fréquents, apportent la preuve de la validité clinique des tests moléculaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte