La leucémie aiguë myéloïde pourrait être détectée des années avant le début de la maladie

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 09/07/2018
LEUCEMIE

LEUCEMIE
Crédit photo : S. Toubon

Une équipe internationale a découvert un moyen de prédire le risque de développer une leucémie aiguë myéloïde (LAM) plusieurs années avant que la maladie ne se développe. Leurs résultats sont publiés dans « Nature ».

« Cette étude a utilisé une technologie de pointe dans la cohorte prospective EPIC* pour montrer que les changements génétiques présents dans la LAM sont détectables des années avant le diagnostic », résume pour le « Quotidien » James McKay, un des auteurs.

Mieux comprendre l'origine de la maladie

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)