La leucémie aiguë myéloïde pourrait être détectée des années avant le début de la maladie

Par
Publié le 09/07/2018
LEUCEMIE

LEUCEMIE
Crédit photo : S. Toubon

Une équipe internationale a découvert un moyen de prédire le risque de développer une leucémie aiguë myéloïde (LAM) plusieurs années avant que la maladie ne se développe. Leurs résultats sont publiés dans « Nature ».

« Cette étude a utilisé une technologie de pointe dans la cohorte prospective EPIC* pour montrer que les changements génétiques présents dans la LAM sont détectables des années avant le diagnostic », résume pour le « Quotidien » James McKay, un des auteurs.

Mieux comprendre l'origine de la maladie

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)