Les profils des micro-ARN

Des témoins des effets du tabac sur les voies aériennes

Publié le 15/01/2009

IL EST PROUVÉ que la fumée de tabac induit des modifications génétiques et moléculaires de l’épithélium bronchique normal, comme des atypies cellulaires, la perte de l’hétérozygotie et la promotion de l’hyperméthylation. « Nous avons trouvé que le tabagisme induit l’expression de gènes des voies aériennes impliqués dans la régulation du stress oxydant, du métabolisme des xénobiotiques et de l’oncogenèse. Et en même temps en supprime d’autres impliqués dans la régulation de l’inflammation ou de la suppression tumorale », indiquent les auteurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?