Oncogène et vaisseaux

Des anti-PIK3CA pour soigner les malformations vasculaires  Abonné

Publié le 31/03/2016

L'effet d'une mutation peut en cacher un autre. Une substance utilisée dans le cancer pourrait aussi aider à soigner une maladie incurable caractérisée par une croissance excessive des vaisseaux sanguins. Des recherches menées par l'université de Londres (UCL) en association avec le « Memorial Sloan-Kettering Cancer Center » à New York et un institut de recherche à Barcelone montrent qu'un oncogène bien connu pourrait être à l'origine d'une forme commune d'anomalie des vaisseaux sanguins. Leurs résultats ont été publiés dans « Science Translational Medicine ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte