Mise en évidence

Une synthèse intestinale de glucagon

- Publié le 17/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Il est bien établi que la concentration plasmatique de glucagon est augmentée de manière inappropriée chez le patient diabétique de type 2, à la fois à jeun et en postprandial. Ceci s’explique par une insulinorésistance des cellules alphapancréatiques mais aussi des altérations de l’insulinosécrétion. L’hyperglucagonémie est plus marquée après une charge orale en glucose que lors d’une perfusion IV de glucose (induisant la même élévation de la glycémie), ce qui suggère le rôle du système digestif dans le développement de l’hyperglucagonémie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?