Neuropathie diabétique

Une prise en charge progressive et globale  Abonné

Publié le 21/05/2015

Nombre de diabétiques ne feront jamais de neuropathie, un quart à la moitié selon des études, dont les résultats sont donc assez disparates. Ceci évoque le rôle d’une prédisposition, génétique ou d’un autre ordre. La neuropathie est présente chez la moitié des diabétiques de type 2 (DT2) après 15 ans d’évolution, et après 24 ans chez les diabétiques de type 1 (DT1). Quant à la neuropathie autonome, elle atteindrait les trois-quarts des DT2 après 15 ans de diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte