Une insulinorésistance atypique  dans le viseur  Abonné

Publié le 17/09/2015

La metformine reste intéressante

Plusieurs travaux ont porté sur la metformine, dont l’intérêt potentiel est lié à son action via l’AMPKinase, la baisse de la production hépatique de glucose (PHG), sur la prise alimentaire et le poids. Chez des jeunes DT1 recevant de fortes doses d’insuline, les effets à court terme, 3 à 6 mois, sont jugés bénéfiques : sur l’HbA1c et le poids.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte