Une compression adaptée

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 26/02/2018

La compression des ulcères des la jambre (UDJ) est guidée par des recommandations précises : bandages multitypes en première intention, bandes sèches inélastiques ou à allongement court, bandes enduites (peu utilisées en France), bas ou chaussettes assurant une compression supérieure à 36 mmHg. Les bandes à allongement long ne sont pas recommandées. Celles à allongement court sont mieux tolérées et plus efficaces, et, depuis cette année, le Rosidal K est remboursé en France dans l’œdème chronique et les UDJ, y compris en cas d’AOMI modérée avec IPS entre 0,5 et 0,8, sous surveillance.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?