Une autre vision des traitements  Abonné

Publié le 16/11/2015

Incontestablement, l’étude EMPA-REG restera dans l’histoire de la diabétologie. Jusqu’ici, nous étions un peu déçus par les résultats des premières études dites de sécurité cardiovasculaire, qui ont été exigées par la FDA (depuis les doutes sur la rosiglitazone) et qui montraient une neutralité des effets cardiovasculaires – à laquelle nous nous étions habitués, faute de mieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte