Diabète de type 1

Un rôle du microbiote  Abonné

Publié le 18/12/2017

Avant même l’apparition du diabète de type 1 (DT1), des altérations des MAIT, cellules T invariantes associées aux muqueuses (mucosal-associated invariant T cells) sont présentes, chez le modèle murin comme chez l’homme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte