Un problème mondial  Abonné

Publié le 27/06/2012

Comme le rappelle Kofi Annan, qui a conclu le Forum, l’incidence des NCD (non communicable diseases) dont le diabète est l’un des meilleurs exemples a explosé dans l’ensemble du monde. Ces pathologies chroniques sont responsables de 80 % de la mortalité dans les pays pauvres, surtout parmi les populations les plus défavorisées. Le défi des NCD en général et du diabète en particulier ne peut être résolu par des professionnels de santé, c’est un défi global pour les politiques et les organisations non gouvernementales. Les mesures préventives doivent bien entendu être prioritaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte