Des consultations trop éloignées

Un poids pour les familles  Abonné

Par
Dr Nathalie Szapiro -
Publié le 19/11/2018

L’insuffisance de moyens a été soulignée par les parents des patients lors d’une enquête menée par l’association Aide aux jeunes diabétiques (AJD) auprès de 3 377 familles : 19 % des patients font plus de 50 km pour accéder à une consultation spécialisée hospitalière, et 47,1 % seulement rencontrent un infirmier spécialisé une fois par an. Seulement 7,8 % des patients ont rencontré un diététicien, et 4,1 % un psychologue. C’est d’autant plus préoccupant que 43 % des enfants n’ont pas accès à l’éducation thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte