Cancer du pancréas et incrétines

Un nouvel argument rassurant  Abonné

Publié le 16/11/2015

Il existe un surrisque de cancer du pancréas chez les patients diabétiques, de type 1 comme de type 2 (X 2 chez eux). Depuis la commercialisation des incrétines, leurs effets directs de stimulation du pancréas – tant endocrine que trophique exocrine (lire aussi page 8) – par les taux chroniquement élevés de GLP1, ainsi que quelques signaux rapportés par certains – de pancréatites et de cancers du pancréas (1) – , ont amené les agences à les mettre sous surveillance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte