Par une résistance hypothalamique à l’insuline

Un lien causal établi entre Binge drinking et diabète de type 2  Abonné

Publié le 04/02/2013
1360077359407258_IMG_98359_HR.jpg

1360077359407258_IMG_98359_HR.jpg

DE NOTRE CORRESPONDANTE

LE BINGE DRINKING est en hausse chez les adolescents, mais il est aussi fréquent chez les adultes : 70 % des épisodes de binge drinking aux États-Unis concernent des adultes de plus de 26 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte