L'obésité en gynécologie

Un état précancéreux ?  Abonné

Par
Publié le 10/11/2016

S’agissant des cancers gynécologiques et notamment du cancer de l’endomètre, il existe une relation linéaire entre incidence du cancer et obésité : 5 points de plus d’indice de masse corporelle (IMC) augmentent de 1,60 l’incidence de ce cancer.

De plus, une étude Australienne (1) a montré le rôle néfaste joué par les situations dites « yoyo » dans le cadre du cancer du sein.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte