Mécanisme d’action avec la glargine

Un effet indirect du lixisenatide ?  Abonné

Publié le 17/09/2015

Le lixisenatide est un agoniste du récepteur du GLP1 d’action courte (3-5 heures), alors que ses effets sur les glycémies s’exercent tant sur le repas qui suit l’injection que sur les repas suivants. Comment expliquer ce phénomène ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte