Télémédecine

Trop de résultats en demi-teinte

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 25/03/2019

La télémédecine sera sûrement déterminante pour des millions de malades chroniques. Mais c’est aussi un mot à la mode, un terme trop vaste, trop vague pour en analyser la portée sur des maladies aussi diverses et complexes que les diabètes. Il recouvre des approches très disparates, plus ou moins technologiques, du simple conseil initial suivi d’appels téléphoniques, jusqu’à des approches high-tech très sophistiquées par exemple pour le diabète de type 1. Lesquelles seront applicables à grande échelle et de façon durable ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?